Wwoofing à Rancagua – CIHOL

Du 28/04 au 11/05 :

A peine 15 jours viennent de s’écouler depuis notre départ de chez Sergio à Calbuco, et nous voilà repartis pour un nouveau Wwoofing chez Victor.

Nous prenons le bus depuis Puerto Montt direction Rancagua. La ville se trouve dans la région 6 (Region del Libertador General Bernardo O’Higgins), à 90 km au Sud de Santiago. Il nous faut quasi 20 heures pour y arriver. La ville est très banale.

Nous restons 15 jours chez Victor, le propriétaire des lieux. Sa parcelle est magnifique, 17 hectares de verdure. Depuis une quinzaine d’années Victor y pratique (expérimente chaque jour) une agriculture naturelle. C’est un concept développé par Masanobu Fukuoka (monsieur japonais), dans lequel la nature est au centre de tout, c’est elle qui dirige et non l’homme.

Portrait de Fukuoka

Portrait de Fukuoka

Concrètement, pas de retournement de la terre, respect des saisons, des espèces, etc. La permaculture s’inspire de cette idée.

Avec ce concept, l’objectif est de réduire au maximum le travail de l’homme et voilà 15 ans que Victor s’emploie à suivre ce concept.

Les résultats sont impressionnants, sa parcelle est verdoyante, pleine de vie. Une tâche verte au milieu d’une zone desséchée.

Cihol pour Centro de Iniciativas HOListicas, est le nom du domaine de Victor.

CIHOL

CIHOL

Aujourd’hui c’est plus qu’une parcelle, c’est un lieu de rencontre et d’échange. Pendant ces 15 jours, nous avons eu la chance de participer à plusieurs événements qui se déroulent régulièrement chez Victor.

Nous avons assisté à un cours sur la culture du Hongo, c’est une variété de champignons avec des propriétés nutritives fortes.

Cours d'explication sur la culture du Hongo

Cours sur la culture du Hongo

Jorge, notre professeur de l'Hongo

Jorge, notre professeur de l’Hongo

Des grains de blé colonisées par le Hongo

Des grains de blé colonisées par le Hongo

La culture de l'hongo : percement d'orifices dans un tronc d'arbre, garniture des trous par les grains de blé contaminés par l'hongo puis scellement des trous par de la cire

La culture de l’hongo : percement d’orifices dans un tronc d’arbre, garniture des trous avec les grains de blé contaminés par l’hongo puis scellement des trous par de la cire

Matthieu participe activement à l'atelier (sans commentaire)

Matthieu participe activement à l’atelier (sans commentaire)

Le tronc d'arbre une fois ensemencée est planté dans le jardin dans un endroit un peu humide

Le tronc d’arbre une fois ensemencé est planté dans le jardin dans un endroit humide et à l’abri de la lumière

Nous avons aussi participé à un cours sur l’agriculture naturelle. Notre professeur s’appelle Sebastian, 21 ans. Le garçon est impressionnant, il possède une connaissance et une expérience incroyable. Nous buvons ses paroles pendant une journée. Au programme, comment régénérer un espace sec et nu de végétation , sans aucun travail mécanique de la terre.

La réponse : la Seed Ball ou bombes de graines, c’est une boulette d’argile qui renferme des graines d’avoine. La boulette permet de protéger les graines des rongeurs en attendant les premières pluies qui lanceront la germination des graines.

Sébastian donnat son cours sur l'agriculture naturel

Sébastian donnant son cours sur l’agriculture naturelle

Les élèves attentifs au cours

Les élèves attentifs au cours…

La rencontre des grands philosophes

La rencontre des grands scientifiques

Séchage de la terre pour les seed ball

Séchage de l’argile pour les seed ball

Tamissage de la terre sèche pour enlever les cailloux

Tamisage de la terre sèche pour enlever les cailloux

Préparation du repas du midi sur la cocina mobile

Préparation du repas du midi sur la cocina mobile

Repas tous ensemble

Repas tous ensemble

Mélange des graines d'avoine et de la terre

Mélange des graines d’avoine et de la terre

Préparation manuelle des seed ball

Préparation manuelle des seed ball

Ajout d'eau au mélange pour former une pâte

Ajout d’eau au mélange pour former une pâte

Petrissage de la pâte

Pétrissage de la pâte

Homogénéisation du mélange

Homogénéisation du mélange

Passage de la pâte à travers un tamis pour préformer les boulettes

Passage de la pâte à travers un tamis pour préformer les boulettes

Formation des boulettes à la main

Formation des boulettes à la main

Victor teste une méthode pour réaliser des boulettes plus rapidement (infructueuse)

Victor teste une méthode pour réaliser des boulettes plus rapidement (infructueuse)

Tout le monde participe à la préparation des boulettes

Tout le monde participe à la préparation des boulettes

Matthieu très consciencieux réalise des boulettes

Matthieu très consciencieux réalise des boulettes

Les boulettes sont disposées sur un tamis pour être séchées avant d'être semées

Les boulettes sont disposées sur un tamis pour être séchées avant d’être semées

Tout le monde à les mains pleines de terre

Tout le monde à les mains pleines de terre

A plusieurs le travail est vite fini

A plusieurs le travail est vite fini

Voici une grande partie des boulettes réalisées

Voici une grande partie des boulettes réalisées

Matthieu aussi teste une méthode pour réaliser des boulettes plus rapidement (mais au bout du compte elles se collent toutes ensemble)

Matthieu aussi teste une méthode pour réaliser des boulettes plus rapidement (mais au bout du compte elles se collent toutes ensemble)

A la fin de la journée, pour le once, nous avons droit à une démonstration d'instrument thailandais

A la fin de la journée, pour le once, nous avons droit à une démonstration musicale d’un instrument thaïlandais

Enfin, nous avons eu le privilège de participer à un (deux pour Matthieu) Temascal. C’est une cérémonie (aux vertus thérapeutiques) issue des cultures indiennes d’Amérique Centrale et du Nord. Concrètement, il s’agit d’un bain de vapeur. Des pierres sont chauffées au cour d’un grand feu, puis disposées au centre d’une hutte et arrosées d’eau fraîche.

Au début du rituel, nous remercions les éléments naturels (l’eau, le feu, la terre, l’air) pour leur bien fait. Au cours des 4 phases du Temascal, les bruits des tambours, les paroles des participants et leurs chants rythment la cérémonie. C’est un instant de communion très fort, lors du premier nous étions une bonne vingtaine de personne, un peu moins lors du second. Lors de la dernière phase, la température peut être très élevée. A la fin du Tesmascal, les gens partagent une collation (thè, maté, fruits, etc).

La hutte de sudation (temascal). Lors du tesmascal il y a une couverture sur la hutte

La hutte de sudation (temascal). Bien sur, lors du temascal la hutte est couverte…

Talisman

Talismans

Lieu de rencontre après le tesmascal pour une colation

Lieu de rencontre après le temascal pour une collation

Ce fut pour nous une expérience inédite, que nous ne sommes pas près d’oublier.

En plus de toutes ces activités, nous avons quand même travaillé…

Pendant, la première semaine, nous aiderons Victor dans la fabrication de vinaigre de pommes :

– cueillette des pommes dans son grand verger naturel

Les délicieuses pommes du verger

Les délicieuses pommes du verger

Notre engin de collecte

Notre engin de collecte

Au final, c'est une bonne cinquantaine de cagettes que nous remplirons

Au final, c’est une bonne cinquantaine de cagettes que nous remplirons

– préparation des pommes avant le pressage (retirer les parties mauvaises),

Sous le hangar, tout le monde s'active pour préparer les pommes

Sous le hangar, tout le monde s’active pour préparer les pommes

Victor et sa sœur au travail

Victor et sa sœur jumelle Carmen au travail

Matthieu en plein travail

Matthieu en plein travail

Les pommes sont prêtes pour la prochaine étape

Les pommes sont prêtes pour la prochaine étape

– broyage des pommes, puis passage dans le pressoir

Broyage des pommes

Broyage des pommes

Les pommes broyées vont ensuite dans le pressoir. On y met aussi de grosses pierres

Les pommes broyées vont ensuite dans le pressoir. On y met aussi de grosses pierres

" Comment faire un bon vinaigre ? "

” Comment faire un bon vinaigre ? “

– récupération du délicieux jus de pomme et transvasement vers une cuve contenant la mère de vinaigre

Un jus 100% naturel délicieux

Un jus de pomme 100% naturel et excellent

Photo promotion du jus de pomme 100% naturel

Photo promotion du jus de pomme 100% naturel avec la nouvelle icône de la marque…

Au cours de la deuxième semaine, nous sommes libres. Victor souhaite que nous entreprenions ce que nous souhaitons. Du coup, on se lance dans la construction d’un abri pour 2 statues de terre réalisées par la précédente Wwoofeuse (hollandaise).

Démarrage du chantier, les fondations

Démarrage du chantier, les fondations

Mise en place des poteaux

Mise en place des poteaux

Installation de la structure de la charpente et du bardage

Installation de la structure, de la charpente et du bardage

Mise en place de la toiture en plexiglass et de branches de bambou pour protéger les statues du vent et des intempéries

Mise en place de la toiture en plexiglass et de branches de bambou pour protéger les statues du vent et des intempéries

Finition de l'abri : découpe de la toiture et paillage aux pieds des statues

Finition de l’abri : découpe de la toiture et paillage aux pieds des statues

La touche finale : pencarte peinte par Agnès "Somos de la tierra"

La touche finale : pancarte peinte par Agnès “Somos de la tierra”

Matthieu expérimente la mise en place d’un dôme dans le jardin des Wwoofer, il a planté des betteraves rouges, des laitues et des choux. Ce mode de jardinage est basé sur le concept d’agriculture naturelle (voir les livres de Mr Lespinasse).

Matthieu tout fière de son dôme

Matthieu tout fière de son dôme

Agnès, l’artiste, réalise de jolis pancartes pour la parcelle (voir la photo un peu plus haut)

Pendant, les 2 semaines nous participons activement aux tâches quotidiennes : ramasser du bois sec, préparer le feu, cuisiner, etc.

La cocina mobile, très pratique pour faire la cuisine

La cocina mobile, très pratique pour faire la cuisine

Nous ferons 2 fois du pain avec 100 % de farine intégrale, le résultat n’est pas probant. Le pétri n’a pas vraiment levé, mais on garde la recette pour nos treks. Cela donne un pain hyper concentré, pleins de calories. Nous cuisons des crêpes à la farine intégrale aussi. Le résultat est plutôt pas mal, en tout cas nous avons bien aimé et Victor aussi. En même temps, Victor est un bon critique gastronomique.

Agnès aux fourneaux

Agnès aux fourneaux

Crêpes à la farine intégrale

Crêpes à la farine intégrale

Toujours des crèpes à la farine intégrale mais avec une autre garniture

Toujours des crêpes à la farine intégrale mais avec une autre garniture

Matthieu passe aussi aux fourneaux

Matthieu passe aussi aux fourneaux

Nous n’oublions pas les fidèles compagnons de Victor :

Tigri :

Tigri, la patronne

Tigri, la patronne

Tigri en plein somme

Tigri en plein somme

Urso :

Ourso, une grosse peluche adorable

Urso, une grosse peluche adorable

Ourso, un peu de sang de Terre Neuve

Urso, un peu de sang de Terre Neuve

et le petit dernier qui fait craquer toutes les demoiselles, Duister (obscurité en hollandais) :

Diuster, le petit dernier

Duister, le petit dernier

Duister à l'heure de la sieste

Duister à l’heure de la sieste

C’est avec regret que nous avons du quitter CIHOL et Victor, il nous restait tellement de choses à faire. Ces 2 semaines au près de Victor ont été pour nous une expérience très forte. Nous nous sommes jurés de revoir quelques unes de nos habitudes bien occidentales à notre retour…

Voici quelques photos bonus :

Dégustation du jus de pommes, un vraai délice

Dégustation du jus de pommes, un vrai délice

L'automne est bien arrivé à CIHOL

L’automne est bien arrivé à CIHOL

Moment calin entre Urso et son fiston

Moment câlin entre Urso et son fiston

Le Don Juan des demoiselles

Le Don Juan des demoiselles

Il est vraiment craquant

Il est vraiment craquant

Cliché en noir et blanc de l'arrière de la maison des wwoofeurs

Cliché en noir et blanc de l’arrière de la maison des wwoofeurs

L'arrière de la maison des wwoofeurs décorée par l'hollandaise

L’arrière de la maison des wwoofeurs décorée par une wwoofeuse hollandaise

Graphismes de l'artiste hollandaise

Graphismes de l’artiste hollandaise

Mur de paille enduit d'un mélange terre paille, décoré par la wwoofeuse hollande

Mur de paille enduit d’un mélange terre paille, décoré par la wwoofeuse

Cliché en B/W

Cliché en B/W

Pencarte dessinée par un autre précédent wwoofeur

Pancarte dessinée par un autre wwoofeur

Fleur pois de senteur

Fleur pois de senteur

Toujours bien accompagné

Toujours bien accompagné

Matthieu se balade en bonne compagnie sur la parcelle

Matthieu se balade en bonne compagnie sur la parcelle

Coucher de soleil à CIHOL

Coucher de soleil à CIHOL

Pencarte dessinée par la précédente wwoofeuse hollandaise

Pancarte dessinée par la précédente wwoofeuse hollandaise

Nous trois au petit déjeuner avec le tableau banc en arrière plan (très pratique)

Nous trois au petit déjeuner avec le tableau banc en arrière plan (très pratique)

Empreintes de notre passage à CIHOL

Empreintes de notre passage à CIHOL

2 reflexions sur “Wwoofing à Rancagua – CIHOL

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :