Sucre

Du 23/07 au 28/07 :

Nous avons pris un bus de nuit pour faire Santa Cruz => Sucre. Ce dernier détient pour le moment la palme du pire trajet en bus : pas d’asphalte, un boucan d’enfer et pas mal de poussière. Nous sommes arrivés de bonne heure dans la ville surnommée la ville blanche. Nous sommes allés directement à l’hôtel Pachamama : jardin très agréable avec du jasmin en fleurs très odorant, pas très loin du centre, rempli de français (pas étonnant puisqu’il est indiqué dans le guide du routard).

Allée avec arcades

Allée avec arcades

Façade d'une des nombreuses églises de Sucre

Façade d’une des nombreuses églises de Sucre

Ruelle à Sucre

Ruelle à Sucre

Le premier jour nous avons visité la casa de la Libertad. Il a fallu payer 10 Bs (1€) en plus de l’entrée (15 Bs) pour pouvoir prendre des photos à l’intérieur du bâtiment. Nous avons visité le musée avec un guide en espagnol. C’était très intéressant. Comme son nom l’indique c’est dans cette maison que fut ratifiée la première constitution faisant de la Bolivie un pays indépendant.

Patio de la casa de la libertad

Patio de la casa de la libertad

Femme révolutionnaire pour l'indépendance de l'Amérique latine

Femme révolutionnaire pour l’indépendance de l’Amérique latine

Bolivar et ses nombreux sucesseurs

Bolivar et ses nombreux successeurs

Les jours suivants nous avons fait un trek de 3 jours “Chez les tisserands Jalq’as”. Un article spécifique sera rédigé pour ce trek.
Nous sommes rentrés de notre trek en début d’après-midi. Après avoir bien mangé et pris une bonne douche (rituel des retours de treks!) nous sommes allés visiter le museo de arte indigena ASUR. Il y avait de magnifiques tissus, dont des tissus Jalq’as. Il est interdit de prendre des photos de ces véritables chefs d’œuvres. Dommage! C’est un musée très intéressant à découvrir.

Le jour d’après nous nous sommes rendus au marché très réputé de Tarabuco. On nous avait dit d’y aller de bonne heure car les marchands commencent à être saouls vers 12h00… Nous nous levons donc aux aurores et prenons un minibus pour y aller. Ce n’est pas le véhicule le plus rapide que nous avons pris, beaucoup de voitures nous doublent mais nous arrivons tout de même assez tôt au marché. Nous nous baladons dans le village, nous croisons énormément de villageois en habits traditionnels : superbes. Nous faisons le marché de l’artisanat et celui des fruits et légumes (beaucoup plus authentique). Très vite les ruelles se remplissent de touristes. Nous faisons 2-3 emplettes et allons manger au mercado. Là-bas, zéro touriste mais un villageois saoul qui bien entendu vient s’assoir à notre table pour tenter de communiquer avec nous. On est vraiment des aimants à personne saoule.

Place centrale animée

Place centrale animée

Petit vieux avec coiffe traditionnel

Petit vieux avec coiffe traditionnelle

Vendeuse d'oranges,25 oranges pour 5 boivianos (0,5€)

Vendeuse d’oranges, 25 oranges pour 5 boivianos (0,5€)

Jeunes filles au marché

Jeunes filles au marché

Etale de vente d'offrandes (sorceleries)

Étale de vente d’offrandes (sorcelleries)

Vendeuse de laine

Vendeuse de laine

Chaussures en pneus de voiture

Chaussures en pneus de voiture

En dehors des visites de musée et de marché, nous avons goûté aux chocolats de 2 chocolateries réputées à Sucre : Taboada et Para Ti. Notre verdict : les chocolats de Para Ti étaient meilleurs. Nous avons aussi goûté (grâce à Bastien et Lucie, rencontrés sur le trek des tisserands et retrouvés à Sucre) à notre première ensalada de frutas. Ils s’agit d’une salade de fruits avec du yaourt, de la crème en chantilly, des céréales et de la gélatine. Verdict : c’est délicieux! Les jus de fruits sont aussi un vrai régal et la liste des jus est longue. Nous avons aussi testé la chia que nous avons incorporé dans nos céréales en trek : graines ressemblant un peu au pavot et très riches.

Une bonne salade de fruits complète

Une bonne salade de fruits complète

Gentille marchande au mercado municipal

Gentille marchande au mercado municipal

Gâteaux artificiels ?

Gâteaux artificiels ?

Encore et toujours plus de photos :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une réflexion au sujet de “Sucre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :