Missions Jésuites

Du 15/07 au 18/07 :

Après 3 semaines à Tarija (voir nos articles, ici et ), nous décidons de nous rendre dans l’est de la Bolivie (visiter les missions jésuites). C’est une région tropicale (forêt amazonienne et pantanal brésilien très proches).

Nous prenons un bus de nuit depuis Tarija direction Santa Cruz. Ce fut l’une des pires nuits en bus : piste caillouteuse, virages à gauche à droite dans les montagnes, vitres qui claquent et qui ne se ferment pas bien, nuages de poussières dans le bus, etc. Santa Cruz est la capitale de la région (fief des entreprises de pétrole et de gaz et des barons de la drogue). Pas vraiment attractif, mais notre objectif n’est pas là, nous souhaitons visiter les missions jésuites de la région Chiquitania. Ces églises sont très réputées pour leurs qualités architecturales, elles sont au nombre de 7 et elles sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO.

De plus, lorque l’on nous parle de climat tropical, nous, ça nous émoustille !

Aux alentours de minuit, pendant notre trajet en bus vers Santa Cruz, un éclair de lucidité d’Agnès nous rappelle que nous sommes en Bolivie depuis quasi 1 mois, en fait 1 mois moins un jour et que les tampons sur nos passeports nous autorisent 1 mois… Petit moment de panique, pas envie de devenir hors la loi en Bolivie. Arrivés à Santa Cruz, nous prenons de suite la direction du bureau de migration, afin de demander une prolongation de séjour (gratuite). Après quelques heures d’attente, nous ressortirons avec une autorisation de 30 jours supplémentaires.

Une fois la petite frayeur passée, nous reprenons notre programme et prenons un deuxième bus pour Concepcion (récemment rénovée). Nous ferons le choix d’en visiter 2 sur les 7.

A la descente du bus, c’est un air chaud et humide qui nous accueille. On n’est vraiment pas habitué, mais on s’adapte très vite : farniente dans les hamacs de l’hôtel !

Nous dans le hamac

Nous dans le hamac

Nous visitons la mission et un petit musée. Ce dernier expose quelques pièces originales des églises, présente des maquettes des différentes missions, c’est aussi l’atelier de rénovation. Les travaux de rénovation, entrepris par un descendant d’un des frères jésuites, ont permis de rendre toute la beauté au lieu.

Intérieur du musée avec diverses pièces

Intérieur du musée avec diverses pièces

Intérieur musée (atelier rénovation)

Intérieur musée (atelier rénovation)

Masques portés pendant certaines cérémonies religieuses

Masques portés pendant certaines cérémonies religieuses

La mission est vraiment magnifique, nous sommes très loin de nos édifices religieux occidentaux. Ici, les frères jésuites ont su mélanger croyances chrétiennes et indiennes afin de faciliter l’évangélisation des peuples indigènes. Les constructions sont en bois, cela donne de la légèreté à l’édifice et une ambiance chaleureuse à l’intérieur.

Façade principale de la mission (rénovée)

Façade principale de la mission (rénovée)

La mission jésuite de Concepcion avec son clocher

La mission jésuite de Concepcion avec son clocher

Patio intérieur de la mission

Patio intérieur de la mission

Intérieur de la mission de Concepcion

Intérieur de la mission de Concepcion

Chemin de croix revisité...

Chemin de croix revisité…

Nous visiterons aussi un jardin d’orchidées (dans l’enceinte d’un hôtel), malheureusement nous ne sommes pas en période de floraison mais la quantité de plantes est impressionnante.

Jardin d'orchidées

Jardin d’orchidées

Orchidée fleurie

Orchidée fleurie

Autre orchidée avec un compagnon

Autre orchidée avec un compagnon

Avec 2 moto-taxis (la moto est le moyen de transport le plus populaire), nous découvrons les alentours. Les chauffeurs sont aussi heureux que nous. Ils n’ont pas l’habitude de ce genre de course et se font une joie de nous faire découvrir les environs, ils sont de très bons guides. Nous terminerons notre balade à la retenue d’eau de Zapoco, c’est ici que les habitants de Concepcion viennent le weekend (baignade, pêche, fête de village).

Agnès en selle

Agnès en selle

Sur la moto, les paysages défilent

Sur la moto, les paysages défilent

Nos 2 chauffeurs de moto taxi et nous

Nos 2 chauffeurs de moto taxi et nous

Le lendemain matin, nous y retournerons, toujours en moto-taxi mais à 3 sur l’engin. Au programme : bain de soleil, baignade, farniente avant de reprendre la route direction notre seconde mission : San Javier (ou San Xavier).

Retenue d'eau proche de Concepcion

Retenue d’eau proche de Concepcion

Un petit bain dans la retenue d'eau

Un petit bain dans la retenue d’eau

Vue sur le ponton, Matthieu et le lac

Vue sur le ponton, Matthieu et le lac

On s'amuse bien

On s’amuse bien

A fleur d'eau

A fleur d’eau

Cette deuxième mission est plus petite, mais toute aussi charmante. De l’extérieur, les façades paraissent un peu décrépis mais l’intérieur est superbe. Les murs et les piliers torsadés sont blancs, c’est très lumineux.

La façade de la mission de San Javier

La façade de la mission de San Javier

Un colonne torsadée à San Javier

Un colonne torsadée à San Javier

Le patio intérieur avec le clocher à San Javier

Le patio intérieur avec le clocher à San Javier

Beaucoup de plantes sur les bordures

Beaucoup de plantes sur les bordures

Nous nous baladerons dans un parc et goûterons la spécialité locale “horneados” (pains de farine de mais ou de riz) avec une chicha de maïs.

Vue sur les environs à San Javier

Vue sur les environs à San Javier

Les racines épousent la roche

Les racines épousent la roche

On déguste la spécialité locale, des horneados

On déguste la spécialité locale, des horneados

A noter que ce climat tropical a eu un effet “mise en pli” sur les cheveux de Matthieu. Un vrai mouton !

Ça frise !

Ça frise !

Finalement, nous sommes contents d’avoir visiter c’est 2 missions. Au vue des maquettes (dans les musées), il nous ait apparu que les missions sont assez similaires, mise à part celle de San José de Chiquitos qui est en pierre. Les autres sont construites en bois. De plus, les temps de transports pour relier les missions peuvent être très longs… Pas de route asphaltée, que de la piste…

 

Un diapo :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2 reflexions sur “Missions Jésuites

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :