Lac Titicaca – Isla del Sol

Du 11/08 au 14/08 :

Nous terminons notre escapade bolivienne avec le Lac Titicaca et l’Isla del Sol.

Passage bac direction Copacabana

Passage bac direction Copacabana

Depuis La Paz, nous nous rendons à Copacabana l’originale, elle a donné son nom à une certaine plage brésilienne. Le lieu est touristique pour 2 raisons. Premièrement c’est un haut lieu de pèlerinage catholique, la statue de la Vierge serait miraculeuse. Deuxièmement, c’est le point d’embarquement pour l’Isla del Sol.

La basilique accueillant la Vierge

La basilique accueillant la Vierge

Lors de notre passage, nous y observons un drôle de manège : devant la basilique sont stationnées des voitures péruviennes toutes décorées et aux alentours, il y a pleins de stands vendant de la décoration. On nous expliquera que les propriétaires viennent à Copacabana pour bénir leurs voitures… Chaque jour, un prêtre vient arroser d’eau bénite les voitures et camions. C’est l’occasion, en suite pour les conducteurs et leur famille de vider “quelques” bières sur la plage de Copacabana pour célébrer l’événement. Avec une voiture bénite, plus rien ne peut vous arriver au volant…

Voiture prête pour le baptême

Voiture prête pour le baptême

Les stands de décoration

Les stands de décoration

Le lac Titicaca est considéré comme le lac navigable le plus haut du monde, nous sommes quand même à 3800 mètres. Cependant, ce n’est pas le plus grand d’Amérique latine, pour voir le plus grand il faut se rendre au Venezuela. Il est traversé par la frontière entre la Bolivie et le Pérou.

Les civilisations pré-colombiennes vouaient un culte important au lac. Pour les incas, le dieu créateur Viracocha (représenté comme un vieil homme barbu…) aurait créé le soleil à cet endroit. C’est aussi ici que les 2 premiers incas (frère et sœur, mari et femme) seraient apparus. Autant dire que le coin était un très important lieu de pèlerinage (temple du soleil, pierre sacrée, etc.) dédié au dieu Inti, le dieu soleil.

Le comité d'accueil

Le comité d’accueil

Nous décalerons notre visite de l’Isla del Sol d’une journée pour cause de diarrhée aigüe… Il fallait bien que cela nous arrive au moins une fois. C’est Agnès qui ouvre le bal avec sa première tourista.

Nous prenons le matin une des nombreuses navettes qui fait la liaison Copacabana – Isla del Sol. Les passagers sont à quasi 99% des touristes. Après 2 heures de trajet, nous débarquons au nord de l’île dans la communauté de Challapampa. Un petit musée présente quelques objets datant de la période Incas. Après avoir déjeuné une truite à la plancha (plat typique de la région) et ainsi laissé la majorité des touristes nous précéder, nous entamons le sentier direction le Sud.

Una trucha a la plancha

Una trucha a la plancha

Depuis les hauteurs de l’île, nous apercevons les hauts sommets de la cordillère royale. Le panorama à 360° est vraiment top.
Bien évidemment, l’île compte de nombreuses ruines incas avec une plus forte concentration au nord.

Barques à l'isla del Sol

Barques à l’isla del Sol

Jolie baie

Jolie baie

Ruines Incas

Ruines Incas

Le sentier compte 3 points de passage payants. Au dernier, nous expliquons notre intention de rejoindre le lendemain matin le village de Yampupata (le plus près de l’île) pour ensuite marcher le long de la côte jusqu’à Copacabana. On nous explique que le plus simple, c’est de se rendre jusqu’à la pointe Sud de l’île, une fois à l’embarcadère il suffit de faire un feu avec beaucoup de fumées pour prévenir les gars d’en face de votre volonté de traverser. C’est ainsi que les locaux procèdent et c’est vraiment pas cher. On (surtout Matthieu) trouve le concept vraiment amusant ! On poursuit donc notre chemin jusqu’à la pointe Sud. Un très beau coucher de soleil ponctue notre balade de la journée.

Fin de journée sur l'île

Fin de journée sur l’île

Panorama

Panorama

Nous arrivons finalement au bout de l’île, étonnamment nous ne trouvons aucun hôtel ouvert et il n’y a pas âme qui vive dans le coin… A l’embarcadère, il y a effectivement un tas de déchets verts partiellement brûlé mais il nous parait bien humide. Agnès n’ayant pas complétement récupérée, nous préférons dormir au chaud et non sous la tente comme nous l’avions prévu initialement. Nous remontons donc vers la communauté de Yumani en recherche d’un hôtel.

Notre hôte nous explique que la combine du feu n’est plus utilisée depuis quelques années maintenant, notre informateur nous avait bien roulé…

Le lendemain nous descendons à l’embarcadère pour prendre une des navettes qui se rendent uniquement à Copacabana sans passer par Yamputapa (pas de balade le long de la côte).

Fleurs de l'île

Fleurs de l’île

Paysan au travail

Paysan au travail

Mise à l'eau

Mise à l’eau

Le même jour nous disons au revoir à la Bolivie et rejoignons le Pérou, terre des Incas !

Les photos en diaporama :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une réflexion au sujet de “Lac Titicaca – Isla del Sol

  1. Pingback: Cusco et la Vallée Sacrée - MAIS ILS SONT OU ?!!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :