El Bolson

Du 25/03 au 02/04 :

Après San Carlos de Bariloche, nous décidons d’aller faire un tour à El Bolson. D’après les guides touristiques c’est une ville fondée par des hippies. Une fois sur place, nous percevons une atmosphère différente des autres villes que nous avons pu visiter. Ici, on trouve de nombreux producteurs qui offrent des produits frais, locaux et organiques. Au marché, parmi les stands de restauration rapide classique, vous en trouverez qui vous proposerons des plats végétariens. On a même trouvé une sorte de Biocoop qui propose des fruits de saison, de la localité et organiques.

Nous avons logé dans l’auberge “la Casona de Odile”, un endroit vraiment agréable et charmant où il y fait bon vivre. On vous la recommande vivement. Il y a beaucoup (2 hectares) d’espaces verts avec hamacs, chaises, balançoires, une rivière qui coule à  proximité, un feu de cheminée dans l’espace salon lorsqu’il fait froid ou lorsqu’il pleut, etc. Bref un petit coin de paradis. L’auberge est un peu excentrée de la ville (environ 5km) mais il y a des bus qui passe toutes les heures quasiment et le trajet coûte 3$ (environ 30 centimes d’euros) c’est à dire trois fois rien. Dans cette auberge, nous avons retrouvé cette envie de vivre simplement et sainement (plats servis uniquement avec des produits bio et du coin, des bières issues de leur microbrasserie et des pains complets de la casa).

Les couleurs de l'automne arrivent

Les couleurs de l’automne arrivent

Champs de lavandes dans la propriété la Casona de Odile

Champs de lavandes dans la propriété la Casona de Odile

Le jardin de la Casona de Odile

Le jardin de la Casona de Odile

Autre vue du jardin de la Casona de Odile

Autre vue du jardin de la Casona de Odile

Matthieu rêveur

Matthieu rêveur

Encore une vue du jardin de la Casona de Odile

Encore une vue du jardin de la Casona de Odile

La véranda de l'auberge

La véranda de l’auberge

L'espace salon avec la cheminée

L’espace salon avec la cheminée

Durant notre séjour là-bas, nous sommes allés à la féria qui se déroule 4 fois par semaine. Il y a pleins de stands de souvenirs artisanaux (bracelet, bijoux, boucles d’oreilles, etc.), des fruits du coin : framboises, fraises, etc. et des stand de restauration rapide : empanadas, parts de tarte salés, sucrés, sandwiches maison, etc.

Nous sommes allés dans deux petites fermes artisanales de truites (poissons frais et fumés) et de laitage (lait, fromage) et testés leurs produits. Conclusion : très bon.

Nous nous sommes promenés toute une journée près de la ville et avons pu admiré en chemin : une petite cascade et la “cabeza del indio”. Nous avons aussi croisé beaucoup de gens ramassant les fruits des noyers bordant les routes.

La petite cscade

La petite cascade

Les mûres sont mures

Les mûres sont mures

La Cabeza del Indio

La Cabeza del Indio

Le rio Azul

Le rio Azul

Les couleurs de l'automne

Les couleurs de l’automne

Palettes de couleurs automniale

Palettes de couleurs automnale

Les noyers aux bords des routes

Les noyers aux bords des routes

Beethoven

Beethoven

Ensuite, nous somme partis 3 jours en randonnée, avec un sac léger car nous avions décidé de loger en refuge. La saison estivale étant passée, il n’y a plus grand monde dans les refuges. Les couleurs de la forêts étaient magnifiques à cette époque car l’automne arrivait. Hélas sur les 3 jours de randonnée nous avons eu 2 jours de pluie (et même un peu de neige) quasi non stop. Heureusement les refuges étaient bien chauffés (poêle à bois) et nos affaires séchaient vite.

Nous avons gouté pour la première fois depuis le début de notre séjour au maté (boisson très prisée des argentins et chiliens). Ce sont les personnes tenant les refuges qui nous ont fait dégusté cette boisson chaude : très amère.

Passerelle pas très rassurante

Passerelle pas très rassurante

Dans la forêt

Dans la forêt

Paysage durant la randonnée

Paysage durant la randonnée

Le premier refuge

Le premier refuge

Le poêle du refuge fonctionne a plein régime

Le poêle du refuge fonctionne a plein régime

Le doyen du refuge - a englouti 1 souris en entier en moins de 2 min sous nos yeux

Le doyen du refuge – a englouti 1 souris en entier en moins de 2 min sous nos yeux

Chat rêveur

Chat rêveur

La forêt prend les couleurs de l'automne

La forêt prend les couleurs de l’automne

Un des refuges sur notre chemin

Un des refuges sur notre chemin

Cours d'eau

Cours d’eau

7 reflexions sur “El Bolson

  1. Christine 41

    Bonjour les aventuriers Un petit bonjour de Vendome Grâce à vous je voyage ,merci pour ces paysages magnifiques vous nous faites rêver … Bisous à tous les deux. Christine PSmerci pour ma carte d anni

  2. chataigner

    Bonjour la princesse, bonjour la chataigne.

    Nous sommes ébahis et agréablement surpris en voyant vos prises de vues ,.Nous aimons beaucoup le chat et le chien argentin ……Nous remarquons aussi que la barbe evolue….Toutes les photos sont magifiques .bravo pour la pro.

    Continuez à nous envoyer vos decouvertes . On vous embrasse papy et mamie Robert

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :