Buenos Aires Bis

Du 23/01 au 28/01 :

Retour anticipé sur Buenos Aires : notre sac nous attend.

Nous en profitons pour visiter quelques “barrios” (quartiers) de la ville. Entre autres La Recoleta et San Palermo.

Pour y aller nous prenons le bus. N’ayant pas bien compris le système de payement, c’est un gentil argentin qui nous a payé le trajet. Explication : pour payer le bus il faut soit des  pièces (et non des billets…) soit une carte rechargeable.

Nous visitons le cimetière de La Recoleta correspondant au Père Lachaise en France. Tous  les grands noms argentins y sont.

Sculpture qui dénote par rapport au standard du cimetière

Sculpture qui dénote par rapport au standard du cimetière

Un ange correspondant plus aux sculptures prépondérant dans le cimetière

Un ange correspondant plus aux sculptures prépondérant dans le cimetière

Autre sculpture

Autre sculpture

C’est un cimetière aux monuments funéraires imposants. Certains s’élèvent à plusieurs mètres de hauteur, et la plupart possèdent une partie sous terre.

Allée du cimetière

Allée du cimetière

Autre allée

Autre allée

L'oeil du photographe

L’oeil du photographe

Intérieur des caveaux où les cercueils sont visibles

Intérieur des caveaux où les cercueils sont visibles

Ce lieu sacré est devenu le territoire des félins. Ils lézardent sur les tombes et recherchent quelques caresses de la part des touristes.

Gros félin...

Gros félin…

... et petit félin se cotoyent

… et petit félin se côtoient

Nous prenons ensuite la direction des parcs de San Palermo. Ils sont bondés de personnes, en même temps c’est dimanche.

La Floralis Generica

La Floralis Generica

Sculpture gigantesque en aluminium. Ses pétales en mouvement se referment et suivent le cycle journalier

Sculpture gigantesque en aluminium. Ses pétales en mouvement se referment et suivent un cycle journalier

Nous finirons notre soirée dans les quartiers nocturnes de San Palermo (restaurants, bars, boîtes de nuit, etc.). C’est un des lieux incontournables pour faire la fête à Buenos Aires.

Une réflexion au sujet de “Buenos Aires Bis

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :