Ayacucho

Après notre dernier long périple, nous quittons la province de Cusco pour s’aventurer un peu plus dans les terres du Pérou, la ville d’Ayacucho est notre prochain objectif.

S’y rendre n’est pas évident, nous mettrons 2 jours.

Lors de notre premier jour nous flânons dans les rues de la ville coloniale d’Ayacucho. Nous visitons le marché, quelques belles demeures et admirons les façades des églises. Par hasard, sur la Plaza de Armas, nous croisons Pef, nous l’avions rencontré quelques jours plus tôt à Cusco. On décide de se retrouver le soir même pour un bon resto avec sa copine Céline. C’est toujours sympa de partager et de raconter nos anecdotes de routards.

Vue depuis les arcades de la Plaza de Armas

Vue depuis les arcades de la Plaza de Armas

Les arcades

Les arcades

Façade d'une église

Façade d’une église

Ayacucho est une petite ville agréable, tranquille et peu touristique, quel bonheur après Cusco ! Mais, elle ne l’a pas toujours été, il y a une vingtaine d’année, elle était contrôlée par le groupuscule Sendero Luminoso (le Sentier Lumineux). Les habitants de la région ont été les plus frappés par les conflits entre l’armée et ce groupe, on estime le nombre de victimes à 69 000. Aujourd’hui, le Sentier Lumineux n’existe quasiment plus, il y aurait encore quelques poches de résistants. Pendant notre séjour, nous visiterons le musée de la Memoria qui retrace cette terrible époque.

Le deuxième jour, nous nous rendons sur le site archéologique de Wari. La culture Wari était la dernière grande civilisation avant la domination Inca. Le site accueillait une des plus grandes cités de l’époque (environ 70 000 individus). Ces habitants avaient mis en place un système d’irrigation performant afin de remédier à la faible productivité des terres de la région. Aujourd’hui seulement, une infime partie de la cité a été mis à jour, il reste encore énormément de travail pour les archéologues. Le site est bien entretenu, il y a des allées et des circuits balisés. Nous profitons du guide d’un groupe pour en apprendre un peu plus sur l’histoire de ce lieu. Le site est rempli de sauterelles “géantes”, à nos moindres pas, elles s’envolent et certaines viennent nous percuter, la sensation n’est pas agréable.

Momie Wari

Momie Wari

Fleur piquante sur le site Wari

Fleur piquante sur le site Wari

Crâne allongé signe d'un rang élevé dans l'échelle sociale

Crâne allongé signe d’un rang élevé dans l’échelle sociale

Pierre sacrificielle sur le site Wari

Pierre sacrificielle sur le site Wari

Belle araignée (piqûre douloureuse)

Belle araignée (piqûre douloureuse)

Vue sur les paysages alentours

Vue sur les paysages alentours

Encore des sauterelles

Encore des sauterelles

Une porte Wari

Une porte Wari

Le temple en D avec ses places assises

Le temple en D avec ses places assises

Nous continuons notre journée en allant visiter la ville de Quinua (comme la graine). Ce lieu est célèbre pour les péruviens puisqu’il fut le lieu du dernier affrontement entre les indépendantistes et les royalistes de la couronne espagnole. La défaite de ces derniers scella l’Indépendance du Pérou. Nous, nous y allons surtout pour visiter le village colonial. Les maisons sont très jolies et chacune est coiffée d’une sculpture, la plupart représente un monument religieux très décoré avec des figurines.

Eglise en céramique sur le fait du toit à Quinua

Eglise en céramique sur le fait du toit à Quinua

L'église de Quinua

L’église de Quinua

3 églises en céramique

3 églises en céramique

Plat Chicharones

Plat Chicharones

La région de Ayacucho est vraiment très belle, loin des sentes touristiques, nous aurions aimé la découvrir plus mais nous voilà déjà repartis pour Lima et le Nord du Pérou.

La galerie photo

Ce diaporama nécessite JavaScript.

:

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :